Assemblée générale 2022 du Collectif Marceau

Nous avons organisé notre assemblée générale ordinaire jeudi 24 novembre au Théâtre de l’Union à Limoges. Près de quarante membres y ont participé dans une ambiance studieuse, détendue et a

Nous avons présenté notre rapport d’activité annuel ainsi que nos projets en cours et ceux prêts à être lancés.

L’assemblée générale est intervenue opportunément quelques jours après la publication par la ville de la nouvelle version du projet, Marceau repensé. Un temps a été spécialement consacré à ce sujet et aux nombreuses interrogations de nos membres. La question du parcours du BHNS est évidemment revenue elle aussi dans les discussions.

Nous voilà à un tournant. Après avoir montré compétences et ténacité, fait valoir esprit de
responsabilité et d’indépendance, l’occasion se présente de penser encore mieux nos actions, de nous renforcer par l’apport de nouvelles compétences, de trouver des ressources qui manquent à nos nombreux projets.

Nous remercions chaleureusement l’équipe le théâtre et son équipe qui nous a accueilli.

Première édition réussie du MarceauTour

Une vingtaine de personnes ont participé à la visite commentée du quartier Carnot-Marceau organisée par le collectif vendredi 6 mai 2022.

Le MarceauTour en vidéo

Rendez-vous à 10 h 45 devant la caserne. Nous nous sommes lancés pour deux heures et demie de promenade, ponctuée d’interventions de « spécialistes » autour des points significatifs du quartier.

Place Marceau, Stéphane, membre du Bâtiment 25, nous présente le projet de tiers-lieu. Les travaux débutent, le tiers-lieu est attendu pour le début d’année 2023. Nicolas Simonnet, ancien conservateur des monuments historiques, enrichit sa description du lieu par des réflexions sur l’urbanisme de la place Marceau et de la caserne. 

La balade se poursuit rue Hoche devant la Maison de la musique, siège et lieu de répétition des Gueules Sèches qui fêtent leurs 100 ans. Bon anniversaire !

Rue Armand Barbès, premier arrêt à l’angle du manège Montrouge : c’est l’ancien manège de cavalerie intelligemment réhabilité en logements sociaux. Second arrêt devant l’école : nous avons échangé sur la question de la mixité dans le quartier.

Le MarceauTour devant le manège Montrouge.

Avenue du Général Leclerc, nous avons discuté du projet de bus à haut niveau de services (BHNS), formidable outil de développement et de son passage : rue Armand Barbès ? Rue Hoche ? Place Carnot ? La concertation publique est attendue pour 2023.

De l’autre côté de l’avenue, l’expérimentation du passage en sens unique de la rue de Versailles est en cours : elle pacifie la circulation dans les rues du triangle Leclerc-Versailles-Thuillat, dans la dynamique de la zone 30.

En descendant la rue Émile Labussière, arrêt devant quelques bâtiments emblématiques qui relatent l’histoire industrielle et économique de la ville et qui mériteraient d’être valorisés. En bas, devant les halles, Madame Faure nous raconte quelques souvenirs de la place Carnot au XXe siècle.

Le MarceauTour au musée des Distilleries limougeaudes.

La balade s’est terminée avec Marie par la visite du musée des Distilleries limougeaudes, situé dans des locaux annexes de la Distillerie du centre qui nous a offert une dégustation de sa Gauloise. Merci à la Vinothèque !

Riche en échanges et propositions, le MarceauTour est une nouvelle occasion conviviale de se rencontrer, ou de se retrouver, de présenter nos propositions et de faire émerger des idées nouvelles des habitants et habitantes.

Rassemblements des Rétromobiles

Le premier dimanche du mois, à partir de 9 heures, sur la place Marceau.

C’est en juin 2005 que les Rétromobiles Limousines ont initié un rendez-vous d’amateurs de mécaniques anciennes chaque premier dimanche du mois, en relation étroite avec la Mairie de Limoges. L’évènement est aujourd’hui une opportunité simple et incontournable pour qui souhaite présenter ou découvrir des autos anciennes, mais aussi des motos, cyclomoteurs ou véhicules utilitaires d’une autre époque. Les vélos anciens ont également fait leur apparition grâce à un groupe d’amateurs convaincus. Lorsque la météo est de la partie, des dizaines d’équipages se retrouvent pour partager leur passion.

On trouve ici des véhicules populaires ou des engins de prestige parfois rares, dans une grande diversité de marques et de modèles. C’est aussi l’occasion d’échanger conseils et expériences pour parfaire la restauration de ces machines à remonter le temps, qui demandent un peu de soin et de savoir-faire afin de ne pas tomber dans l’oubli. Le public aussi est au rendez-vous, souvent en famille, pour s’immerger dans une rétrospective éphémère.

L’arrivée et le départ sont libres à partir de 9 heures. L’accès est ouvert à tout véhicule de collection des origines aux années 90, ou plus selon la rareté. Avec la présence appréciée des jeunes collectionneurs, les véhicules youngtimers sont de la partie. Si les Rétromobiles Limousines en sont les initiateurs et organisateurs du rassemblement, tous les participants y sont les bienvenus, qu’ils soient membres ou non d’un club.